Pocket

Produit non disponible.


Il n’est pas toujours facile de comprendre les différentes informations inscrites sur un paquet de café. Lorsque je suis arrivée chez les Cafés-Pfaff, j’ai moi-même été un peu déboussolée notamment par la quantité d’origines café proposées.
Pour ce qui est du sachet en lui-même, il suffit simplement de se familiariser avec ses quelques spécificités : une valve fraîcheur, quézako ? Or, il est important de savoir décrypter un sachet de café pour être certain que le café que vous achèterez correspondra au mieux à vos attentes.

Produit non disponible.

Mieux comprendre le café pour savoir lire son étiquette

Le café est un produit noble mais sa qualité dépend de nombreuses variables. Il offre une large gamme de saveurs qui résultent des espèces, de la variété, de l’origine, de la préparation et parfois même des assemblages effectués (blends). Les grains de plus grande qualité sont issus de « micro lots », pratique apparue dans les années 2000 lorsque les producteurs traversaient la crise du café et que les importateurs ont accepté de payer plus cher pour des cafés plus spécifiques, plus diversifiés.

Pour différencier davantage les cafés, l’objectif a été de mettre en avant le producteur en citant son nom ou celui de sa plantation directement sur l’étiquette. Cette transparence relative à la traçabilité à permis de reconnaître mondialement le travail fournis par le producteur et de le distinguer des autres agriculteurs cultivant dans le même pays exportateur. La culture d’un micro-lot demande plus de temps et d’effort que pour une production classique mais fournie un résultat nettement supérieur en tasse. Tous les micro-lots sont traités séparément les uns des autres de leur production à leur exportation en passant par leur préparation afin que leurs arômes ne soient pas mélangés.

Concrètement, ça donne quoi ?

La traçabilité du café ainsi que la variété représentent à eux deux la majorité des informations présentes sur l’étiquette. Parfois, vous disposerez d’informations complémentaires pour vous aider à sélectionner votre café : la méthode de préparation ou le processus de séchage en font souvent partie. Le profil aromatique du café est fortement influencé par la façon dont il est séché. En effet, il existe plusieurs procédés  : la méthode nature, lavée et plusieurs autres méthodes dites « hybrides » qui commencent à se démocratiser.
Le café nature est séché au soleil, et dégage des notes fruitées plus intenses et un corps plus imposant. À l’inverse, le lavé a un corps plus discret et une acidité plus prononcée. L’hybride est l’intermédiaire entre les deux, il bénéficie de plus de corps qu’un café lavé mais renferme moins d’acidité. Chaque producteur choisit au mieux son process en fonction du rendu gustatif qu’il souhaite apporter à son café.

Zoom sur le sachet

Je n’allais pas terminer cet article sans vous expliquer l’utilité de la valve fraîcheur, cette sorte de pastille ronde située au dos du sachet : son but est de protéger les saveurs du café de l’oxydation causée par le contact entre les grains et l’oxygène présent dans l’air. À l’inverse, elle permet d’évacuer du sachet les gaz émanant des grains de café suite à la torréfaction. Sachez également que tous nos sachets sont refermables ce qui garantit une meilleure conservation des arômes.

À très bientôt pour un nouvel épisode de votre web série le petit guide du torréfacteur par les Cafés-Pfaff !



Source link

Pocket
error: Content is protected !!
0 0 0