Cafetière italienne : torréfaction du café

Cafetière italienne : torréfaction du café

Pocket

Le procédé de torréfaction : Pourquoi brûler le café ?

Ateliers de torréfaction de la chocolaterie Menier, construits en 1866

Comme la plupart des aliments, sous l′effet de la chaleur et de l′eau, des sucres sont dégagés et développent les arômes. Cette opération doit être minutieusement orchestrée pour garantir un goût délicat, sachant qu′une cuisson trop longue peut rapidement faire perdre l′arôme recherché. Le fait de brûler les grains de cafés permet d′obtenir la couleur si particulière du café et un goût de noix assez goûteux. Cette étape réalisée juste avant de boire le café garantit le goût original du café dit  » de tradition  » C′est pour cette raison que cafetiere-italienne.ovh vous propose une gamme de cafés torréfiés de manière artisanale à l′inverse des cafés dosettes issus d′un traitement industrialisé.

Comment se déroule la torréfaction ?

Grain de café torréfié

Les grains de café séchés sont brûlés dans un appareil appelé torréfacteur. Ce dernier est composé d′un tambour qui est chauffé et qui contient le café. Le tambour est constamment en rotation pour garantir une torréfaction uniforme et éviter de trop brûler les grains de cafés. La température du tambour est souvent de 220 ° et peut variée selon les désirs de l′artisan torréfacteur qui par la suite fait chuter la température de moitié avec de l′eau et laisse ensuite le tambour se réchauffer pendant une durée de 20 minutes. Durant cette étape, l′artisan torréfacteur peu ajouter des aromates et modifier à sa guise le goût du café. C′est donc pour cela que les cafés disponibles sur le site cafetiere-italienne.ovh  sont uniques.

Après avoir été brûlé, le café est ensuite refroidi à l′air libre, et l′on retire des grains la fine pellicule qui l′entoure. Avant d′être bu, ce café est alors moulu

Pocket
Cafetière italienne : L’art de la culture du café

Cafetière italienne : L’art de la culture du café

Pocket

L′art de la culture :

La culture du café est toujours considérée comme un art, seul les vrais artistes de la culture caféière savent préparer des véritables café de luxe. Elever des caféiers, est, en soit, assez simple. Par contre, pour que les graines offrent un goût exceptionel, un important savoir-faire est à mettre en oeuvre sur la culture des caféiers.

Il faut connaître les principales régions de plantation des arbrespour offrir une excellente vie au caféier.

Il est aussi important de savoir choisir des points de plantation entourés de beaucoup de sol, ce-dernier s′épuise assez vite sous les longues racines demandeuses de
l′arbre.

Enfin, savoir protéger l′arbre contre des températures trop élevées et des fortes pluies est crucial à la bonne culture du délicat et fragile caféier.

Les meilleurs grains de café :

Dans plus de 20 pays au monde, les cultivateurs de cafetiere-italienne.ovh cherchent à vous offrir les meilleurs grains de café.

Dans les chaudes brises nocturnes des pays arabes sont nés les grains de café Arabica et sous les pluies exotiques de l′afrique et du Brézil prennent vie les cafés forts, équilibrés et charmeurs de Robusta. Chaque graine est choisie méticuleusement afin de s′assurer qu′elle est au moment le plus favorable pour être cueillie.

 

Les pays optimisés pour cultiver le café sont ceux situés de part et d′autre de l′équateur, entre les tropiques du cancer et du capricorne. La pluie est abondante toute l′année sans être trop forte et la température reste aux alentours de 21 degrés celsius.

L′arbre même peut pousser jusqu′à 12 mêtres de hauteur. La plupart des cultivateurs préfèrent tailler l′arbre du café à environ 2-3 mètres pour faciliter la cueillette et pour garder le caféier à l′ombre des arbres de son entourage.

Le caféier a une longévité d′environ 20 à 25 ans. Les graines de café ne sont réellement bonnes à la cueillette qu′à partir de la 5ème année de la vie de l′arbre, et ceci, pour une période de 15 ans environ.

La cueillette des grains de café :

La cueillette des grains de café se pratique en 3 méthodes principales.

Pour la premiere methode, on cherche à secouer le caféier de sorte à ce que les graines de cafés mûres tombent de l′arbre et que les moins mûres y restent. Cette méthode est pratiquée par la plupart des cultivateurs.

La seconde méthode emploie un système mécanique pour secouer l′arbre afin de pouvoir sélectionner directement les bonnes graines de café.

Ces deux méthodes sont généralement utilisées dans la vente de café de grande distribution. Les principaux défauts sont les suivants: Il y a souvent des graines incomestibles qui se rajoutent aux graines de café mûres au moment ou l′on secoue les arbres ; De plus, le cafeier en soit est beaucoup endommagé à à force d′être secoué et ne vit jamais plus de 15 ans.

Promo
Promo

La troisième méthode a le défaut d′etre la plus couteuse mais elle est reputée pour produire le meilleur résultat. Les cultivateurs cueillent les graines de café à la main, une par une, en s′assurant à chaque fois qu′il choisit bien d′une graine de café mûre; le caféier reste intact et l′on ne gaspille pas les graines de café encores vertes. Cette méthode est utilisée dans la vente de café de luxe. cafetiere-italienne.ovh  emploie cette méthode afin de vous garantir un bon café constitué de grains de cafés pures et intenses.

Pocket
error: Content is protected !!
0 0 0