Pocket
Cafetière italienne : l’histoire du café
5 (100%) 1 vote

Le café dans le monde:

Le Pape Clément VII

Une rumeur suivit cette apparition dans le monde occidental de la boisson stimulante, décrivant le café comme la « boisson du diable » et certains extrémistes chrétiens demandaient de l′interdire au sein de leurs religions. Le pape en ce temps, Clément VII, demanda de goûter ce produit « représentant les infidèles ». Mais après l′avoir goûter il décida de le bénir pour permettre à tous d′avoir accès à ce succulent plaisir de la nature.

Les conservateurs musulmans cherchaient, eux aussi, à interdire cette boisson à effets surnaturels. Mais la popularité du produit, aussi bien au niveau gustatif qu′économique, poussa à l′annulation du décret.

Ce ne sera donc qu′après plus de 4 siècles de combats intensifs que le café fût reconnu et accepté par tous. Son goût succulent aura charmé le Pape, son effet stimulant aura séduit les autorités musulmanes et sa délicate saveur l′aura rendu populaire au monde entier.

Ainsi est né le café.

A la découverte de la naissance du café :

Histoire du café

L′histoire du café s′illustre par un long parcours épique à travers les mystiques ères des deux derniers millénaires.

Découvrons ensemble les différentes aventures qu′aura vécu le café avant de pouvoir être apprécié dans nos tasses.

Cette mythologie commence par diverses découvertes et péripéties:

Le café Arabica sera le premier café à être découvert, suivi par le café Robusta quelques siècles après. Divers obstacles viendront déranger la prospère évolution du café pour qu′enfin le café soit libéré et laissé accessible à tout le monde.

L′Arabica :

Une maison de café en Palestine - 1069

L′histoire du café, comme toutes les histoires, commence par une légende. La légende sur laquelle tout le monde est d′accord, débuterait, selon diverses sources, entre les années 800 et 1200.

Cette légende veut qu′un jour, un berger éthiopien nommé Kaldi (ou Khaldi) issu de la tribu de Galla, remarqua que ses chèvres devenaient plus nerveuses après avoir mangé une « cerise » de couleur rouge vif. Le berger goutta à son tour ces curieuses cerises et succomba lui aussi au léger effet d′euphorie. C′est donc entre le IXeme et XIIIeme siècle que fût découvert le café pour la première fois, personne ne savait encore comment l′exploiter convenablement, mais il reçu très vite son premier nom de « kahwa » (ou kawa) dû à sa région de provenance: Kaffa.

La suite de l′histoire du café est assez difficile à définir. Il parait que Kaldi ramena les mystérieuses cerises au moine du village. Le moine bouillit les graines de café et les mélangea avec d′autres aliments pour en faire une première boisson qui avait un goût fort et amer. Cette première approche du café fut vite populaire au sein du monastère et devint réputée comme une boisson permettant de rester éveillé pendant les longues heures de prière.

C′est à partir de cet évènement que le café dit, café arabica, a vu le jour.

Les moines d′Ethiopie se mirent à cultiver les premiers arbres de café, cette pratique se répandit assez rapidement vers la péninsule arabe ou l′on nomma ce café “mocha” (arabica).

Le Robusta:

Ancienne carte du monde

Le café fût ensuite introduit dans des pays bien au-delà des pays arabes. Ce sont les vénitiens qui l′importèrent pour la première fois aux alentours de 1600 en occident. Le café, par sa forte popularité et son goût délicieux, se démontra assez tôt comme une boisson d′intellectuels, stimulants des pensées. Les cafés (bar) sont ensuite nés moins
d′un demi siècle plus tard pour y rassembler les penseurs libéraux: philosophes comme lettrés venaient déguster la saveur du café.

Le café resta un secret protégé par les arabes pendant de nombreuses décennies. Il était illégal pour des européens de posséder ou d′exporter les arbres arabicas du monde arabe. Beaucoup se sont retrouvés punis, voir tués, pour avoir tenté d′importer les porteuses de grains en Europe. Ceux qui y arrivaient, n′ont fait
qu′exposer l′arbre à un climat, frileux, défavorable à la bonne culture des arabicas. Ce n′est
qu′aux alentours des années 1700 que les hollandais arrivèrent à cultiver les arbres de café dans leurs colonies: Indonésie, Java, Sumatra, Timor et Bali. Le climat, étant largement plus intéressant que celui de l′Europe, offrait aux arbres de café une prospère évolution et la naissance d′une nouvelle race de café.

Cette seconde partie de l′histoire du café donna naissance au café, dit, Robusta.

Le café de luxe:

 

On apprit assez rapidement comment savourer les divers goûts associésaux différents types de grains de café, on apprit à faire prospérer les caféiers au mieux pour en tirer les goûts les plus succulents et on découvrit les différentes façons d′extraire les plus intenses arômes émanant de chaque grain de café.

Aujourd′hui, cafetiere-italienne.ovh a fait le tour du monde pour cueillir les graines de café provenant des arbres les plus rares.
cafetiere-italienne.ovh  à choisi pour vous chaque graine avec attention, a extrait son arôme avec soin et l′a préparé avec délicatesse en conservant tout son goût, toute sa saveur et toute son histoire.

cafetiere-italienne.ovh apporte, pour vous, le luxe, la tradition et le plaisir en un grain: un grain de café qui a voyagé dans le temps, un grain de café torréfié d′une manière traditionnelle, pour vous permettre de revivre tous les moments intenses de l′histoire.

Pocket
error: Content is protected !!
0 0 0 0